Comme le nom de l’article l’indique nous sommes restés deux semaines à Hô-Chi-Minh contre notre volonté. Vous avez pu remarquer l’absence de nouveauté sur le blog… J’ai choisi d’écrire au fur et  mesure de notre périple et d’en faire un énorme article sans trop de photos (vous comprendrez pourquoi un peu plus bas…). Par conséquent cet article vous paraîtra un peu décousu…

 Il y a quelques semaines nous hésitions encore à descendre jusqu’Hô-Chi-Minh. Pourquoi ?! Cela faisait beaucoup de trajet, et nous avions l’impression de ne pas avoir assez profité des plus petites villes dans les terres et être un peu pris par le temps. Après quelques temps de réflexion, et quelques encouragements (« vous êtes au Vietnam, ce serait dommage de ne pas faire Hô-Chi-Minh ! »), nous nous sommes convaincus qu’il fallait qu’on découvre la plus grande ville du Vietnam.

 Arrivés à 3h30 après quelques heures dans un sleeping bus, nous nous sommes rendus à la guesthouse qui était fermée. Nous avons donc réveillé les hôtes (réception censée être ouverte 24h/24h) et avons pu au moins déposer nos deux gros sacs à dos. Chambre prête à partir de 11h. Ca va être lonnnnnnng !!! Nous sommes donc repartis rue Vui Bien pour chercher un endroit où se poser. L’ambiance  ne nous plaisait pas du tout… Malgré l’ambiance animée « teuf » de cette rue, il y avait beaucoup de touristes complètement ivres et drogués, de nombreuses prostituées, et beaucoup de locaux nous proposant de la cocaïne à chaque fois que l’on faisait deux pas. Par chance nous trouvons un macdo, et nous tentons de nous rassurer en nous disant que l’on y reste de 3 jours. Le programme de ces trois jours était de louer un scooter pour faire toutes les pagodes, et de se prendre une journée sur le Mékong avant de rejoindre le Cambodge. Nous profitons de ces quelques heures au Macdo pour regarder ce que l’on peut faire jusqu’à 11h. Je m’endors sur les genoux de jerem, qui me réveille vers 8h pour que l’on puisse aller se balader. Un peu beaucoup fatigués nous partons donc pour une boucle qui devrait nous faire tenir jusqu’à 11h : faire le marché Ben Thanh (le marché le plus grand d’Hô-Chi-Minh et le plus touristique), le Palais de la Réunification, Notre Dame de Saïgon, la poste centrale de Saïgon, l’Hôtel de Ville avec la célèbre statut d’Hô-Chi-Minh devant.

 

received_10210645391111726

received_10210645391071725

received_10210645391031724

received_10210645390951722

 

received_10210645390991723

 

received_10210625684699078

 

Bingo, à 11h15, nous sommes à deux minutes de l’hôtel, sur la fameuse rue de débauche (qui est beaucoup moins « crade » la journée), à quelques minutes du bonheur de retrouver un lit, je me fais agresser et arracher ma sacoche (même en étant vigilante et en dormant avec tous les soirs ça arrive, une minute d’inattention !) avec tous mes papiers officiels, ma cb, mon téléphone et une centaine de dollars avec des dongs (heureusement je n’avais pas tout l’argent, d’où l’importance d’en mettre partout et de se partager les sommes lorsque l’on voyage à deux). Malgré mon optimisme de les rattraper en courant, je les laisse partir en hurlant dans la rue et en devenant folle de rage. C’est à ce même moment, qu’un irlandais vivant au Vietnam depuis 2 ans ainsi qu’une vietnamienne, tous deux en scooter, se sont arrêtés et nous ont apporté de l’aide. Ils nous ont conduits dans un premier temps au « commissariat », où l’agent refusait de coopérer même en lui montrant mon tshirt tout coupé. Nous n’avons donc pas pu, dans un premier temps obtenir quoique ce soit de la police ! Nos deux sauveurs, nous ont donc emmenés au consulat qui fermait à 12h. Inutile de vous dire la course et les moments de stress que l’on a vécu. Je vous passe tout le reste car je ne veux pas que ça vienne salir cet article mais les démarches ont été très compliquées car il me fallait absolument une déposition de la police pour lancer ma demande de passeport, avec en plus, des délais de réception de ce dernier, pas avant 2 semaines. Puis une extension de Visa pour Jerem, car nos visas expiraient le 1er décembre… Après un week-end assez casse tête, nous avons donc récupéré la déposition de police signalant le vol (et pas la perte !!!) de tous mes papiers (et pas que de mon passeport !!!!), et avons lancé la demande de passeport au consulat. Nous sommes donc bloqués deux semaines dans cette ville en attente de tous mes papiers (passeport, visa de sortie, cb…). Nous en avons  profité pour régler également les soucis que cela a engendré sur les autres visas (Birmanie et Australie). Je suis bonne pour refaire mon visa pour le Myanmar puisque mon numéro de passeport à changé… Super ! A chaque jour une bonne nouvelle ! Rien de grave mais beaucoup de galères… ceci dit ça fait parti du voyage, et ce genre de galère parait inévitable lorsque l’on a ce mode de vie et ce rythme !!!!

 

received_10210645391631739

 

received_10210645391711741

 

received_10210645391671740

 

received_10210645391591738

 

received_10210645401271980

 

 

Une fois que nos cerveaux étaient en surchauffe et que nos nerfs étaient au max, nous avons décidé pendant les deux jours qui ont suivi de marcher, marcher, marcher sous 40 degrés… Oui parce qu’on cuit chaque jours un peu plus dans cette ville… Cela nous a permis de sortir de la chambre d’hôtel, de penser à autre chose, de faire les pagodes, et d’être bien fatigués le soir... Pour compenser toutes ces nouvelles et combattre la chaleur, nous nous sommes fait plaisir en réservant quelques jours dans un hôtel avec piscine, histoire d’avoir un minimum de confort et de nous relaxer…

 

received_10210625684579075

 

received_10210625684539074

 

      received_10210625683939059

received_10210625684259067

 

 

 

 

 

received_10209317615249206

 

 

 

 

 

Hô-Chi-Minh fait partie également de la ville où il y a le plus de scooter au Vietnam, vous vous imaginez donc le bruit et la pollution. Nous avons tout de même pu voir des coins super jolis (et heureusement !) malgré la froideur des locaux. Je m’excuse pour le peu de photos, mais je dois avouer que j’ai eu du mal à sortir mon appareil photo ces derniers jours… Nous avons également fait le plein de fastfood (Burger King ; Mac Do ; Lotteria ; Jollibee…), oui on peut faire un rapport de comparaison bien détaillé !! En deux semaines nous avons tout fait à pieds et changé 3 fois d’hôtel… Nous avons également eu notre première réelle expérience culinaire… la chèvre ! Nous avons trouvé ça bon, ressemblant fortement au bœuf mais avec une addition plus salée…

received_10210625684499073

Juste un petit mot de remerciements à Moon, sans elle tout aurait été encore plus compliqué ; à mon petit bonhomme qui a assuré pour sa disponibilité et qui m’a fait gagné beaucoup de temps, à Manon et son ami d’école Rémi avec lequel on a pu diner et partager un très bon moment, et bien sur à mon Matchu pour son soutien vital et sa patience (ouais il faut me supporter dans ces moments là !).

 

received_10210645400071950

 

received_10210645401151977

 

received_10210645401431984

 

 

Les deux semaines sont passées, j’ai pu récupérer mon passeport (Hirrrraaaaaaaaa !!!!), j’ai bien reçu ma cb et je ne suis plus qu’en attente de mon visa de sortie du territoire qui, si tout se passe bien, devrait être récupéré vendredi… Les billets de bus (Saïgon -> Phnom Phen sont pris pour samedi 10 décembre), inutile de vous dire que l’on a hâte !!!!!!!

Vous comprendrez avec la photo qui suit qu' on a réussi !!! On raconte déjà cette anecdote avec le sourire (toujours!)

 

20161209_133455

 

 

Je publierai dans quelques jour un article sur le Vietnam pour vous donner nos impressions, notre avis, notre budget, nos hébergements, nos coups de cœur et ce que l’on a le moins apprécié…