• BUKIT LAWANG

On les a cherché, pendant de longues heures, on les a trouvé ! La région est connue pour y trouver de nombreux Orang outans ! Nous sommes donc partis tous les deux en amoureux, avec Lans, un guide certifié recommandé par notre guest "On the rocks" pour faire un trek d'une journée dans l'immense jungle de Bukit Lawang. Je ne sais comment décrire cette journée tellement elle fut intense en émotions... Dès nos premiers pas dans la jungle, un serpent passant sous les pieds de Jerem nous a clairement averti qu'ici nous n'étions plus chez nous... A chaque arrêt de plus de trois secondes, mes jambes étaient envahies de moustiques, conséquence d'un climat au taux d'humidité maximum (inutile de vous dire que la lotion cinq sur cinq ne faisait pas grand effet pour ce genre de moustique). Au fil des minutes, nous nous enfonçons dans la jungle et nous faisons la rencontre d'un cochon sauvage, d'un toucan, d'un paon, de gibbons, de thomas leaf, de macaques puis de Mina ! Mina est une femelle Orang Outan réputée pour être un brin agressive avec les hommes... Nous sommes chanceux, et notre guide a été top puisque nous avons été les premiers à la voir. J'avais beaucoup lu sur cette femelle, beaucoup d'articles qui déconseillés de l'approcher. Peureuse que je suis, vous imaginez bien que j'ai laissé le zoom de mon appareil photo faire le travail pour immortaliser ce moment. Dès que la vague de touriste est arrivée, Mina s'est montré déjà beaucoup plus active et semblait ne pas trop apprécié... alors nous sommes partis pour éviter d'y laisser un bras ! Plus bas, nous en avons croisé un autre, plus petit mais tout aussi impressionnant et beaucoup plus friendly ! Là encore nous étions seuls avec elle... Amoureux de singes en général, cette espèce de grands singes nous rendra complétement dingue d'excitation et sucitera chez nous de nombreuses interrogations... La ressemblance marquante avec les hommes dans leur comportement, et le comportement des hommes à leur égard ...Je ne rentrerai pas ici, dans quelque chose de politique, ou encore de conscience humaine mais l'homme est en train de ravager la planète en plantant des palmiers partout et par conséquent de ravager l'habitat de ces grands singes qui ne sont plus que visibles dans deux endroits sur notre planète (Sumatra et Bornéo).

2018-01-21-17-14-58

2018-01-21-17-16-44

2018-01-21-17-18-08

2018-01-21-17-21-52

2018-01-21-17-23-42

2018-01-21-17-29-03

2018-01-22-13-17-36

2018-01-21-17-25-16

2018-01-21-17-27-14

P1100299

P1100320

20180121_092927

P1100260

P1100305

P1100357

P1100338

P1100348

P1100350

Nous avons tellement apprécié ce lieu et plus particulièrement l'endroit où nous logions limitrophe avec la jungle que nous y sommes restés 4 jours. Le bungalows en bois, la douche froide en coque de noix de coco ainsi que le spectacle visuel et sonore continue des singes nous complétement séduit.

20180121_155515

20180121_155343

20180124_075815

Pour conclure ce séjour des plus agréables, la veille de notre départ, lors d'une petite marche vers le village, je suis tombée nez à nez avec un orang outan et son bébé qui semblaient vouloir se réapprovisionner de fruits dans le village... J'étais folle ! Je suis de suite aller chercher Jerem pour qu'il assiste au spectacle ! Nous apprendrons plus tard, par les locaux, que cette femelle était nourrie il y a quelques années sur les plateformes de nourrissage dans la jungle, c'est pourquoi elle essayait de temps en temps de trouver des fruits dans le village (ces plateformes sont fermées maintenant depuis plus de cinq ans pour préserver l'espèce).

Je vous partage ces quelques moments de bonheur en photos !

20180123_181007

20180123_181211

20180123_181754

20180123_180026

 

  • TOBA LAKE 

Parce que les journées à Butik Lawang ont été très dures physiquement (ironie bien sur), nous sommes restés 3 nuits au lac Toba, sur l'île de Samosir plus exactement, pour nous reposer. Lac volcanique le plus grand au monde tout de même ! Après une journée de repos, il est grand temps de louer un scooter et d'aller à la rencontre du peuple Batak, ethnie qui regroupe environ 6 millions de personnes dont la majorité est protestante (influence des colons Néerlandais) et découvrir les maisons et tombeaux batak typiques, formés en bois avec un toit pointu aux deux extrémités. Nous ferons tout l'Est de Samosir en scooter, nos fesses s'en souviendront ! La beauté du paysage nous fera oublier que la population, hors des locaux qui ont un commerce, n'est pas des plus agréables... Nous noterons une pauvreté extrême, sortis de Tuk Tuk (ville principale de l'île), dans les villages en haut des montagnes...

20180127_092732

20180124_184135

20180125_094323

2018-01-25-16-17-52

20180126_081410